<< view all Events

Menaces pour la sécurité européenne après Bruxelles

Une discussion avec Jean-Paul Rouiller

Les attaques terroristes se multiplient sur le territoire européen. Paris et Bruxelles ont été au cœur de telles opérations. Quelles conséquences pour la sécurité européenne ? Peut-on raisonnablement s’attendre à d’autres attaques de ce type ? De quelles connaissances disposons-nous et quelles mesures peuvent être prises pour mieux contrer ces menaces ? 

Location

GCSP, Maison de la paix (7ème étage)

Le 19 mai dernier, le GCSP a organisé un débat public sur le thème des « Menaces pour la sécurité européenne après Bruxelles » avec comme invité M. Jean-Paul Rouiller, Directeur du Centre de Genève pour la formation et l'analyse du terrorisme (GCTAT) et membre associé du GCSP.

M. l’Ambassadeur Christian Dussey, Directeur du GCSP, a modéré ce débat et précisé que MM. Rouiller et Ruchti ont récemment publié un livre « Le Djihad comme destin, la Suisse pour cible ?» aux éditions Favre. 

M. Rouiller présente le phénomène du terrorisme comme étant un processus historique et continu, malgré le fait d’être constamment dépeint par les médias comme un élément nouveau. Selon lui, depuis 2005, un pas titanesque a été effectué en matière de traitement du renseignement par l’Occident.

"Quand tu regardes l’abîme, l’abîme regarde aussi en toi"

F. Nietzsche

En parallèle, il explique que les groupes terroristes exploitent notre talon d’Achille en employant les moyens de communications technologiques dans un contexte d’emballement temporel quant à la compréhension et l’analyse des évènements. M. Rouiller nous rappelle qu’il ne faut pas oublier l’observation réciproques des méthodes employées tant par nos ennemis que par nous-mêmes : « Quand tu regardes l’abîme, l’abîme regarde aussi en toi » - F. Nietzsche.

En outre, M. Rouiller appelle à plus de modestie, d’humilité et de compréhension vis-à-vis du terrorisme, en le replaçant comme épiphénomène sur la scène internationale. Notre priorité actuelle doit être avant tout  de comprendre ce phénomène afin de mieux l’appréhender.

L’audience a questionné M. Rouiller, en soulevant des préoccupations citoyennes actuelles quant à l’amélioration de la gestion des données, la transparence des services de renseignements ainsi que les éventuelles actions privées à entreprendre en Suisse et dans le reste de l’Europe. Le débat a abouti sur le choix crucial de nos sociétés quant à la poursuite ou non des restrictions de nos libertés.

Enfin, M. Rouiller a conclu par souligner notre devoir d’être attentif aux signes de radicalisation à tous les niveaux tout en ne cédant pas aux raccourcis sur cette question par une lecture simpliste de certains médias.

show more

Speakers

<< view all Events