<< view all Insights

Il y a 100 ans, le problématique partage de l’Orient

L'analyse du prof. Mohammad-Mahmoud Ould Mohamedou

Dans son article, le journaliste du journal suisse francophone Le Temps, Etienne Dubuis, s'appuie sur l'analyse du Prof. Mohammad-Mahmoud Ould Mohamedou, Directeur adjoint et Doyen académique du GCSP. Extraits :

 

«Les accords Sykes-Picot sont annonciateurs du jeu obscur qui va s’installer durablement dans la région, une combinaison de calculs géopolitiques, de volonté d’expansion, de promesses non tenues et d’accords secrets. Les similitudes avec les circonstances actuelles sont patentes, des interventions étrangères en cours aux révoltes qu’elles ont suscitées, de la volonté d’imposer un ordre extérieur à la région aux résistances de tous ordres qu’une telle ambition rencontre sur place.»

Prof. Mohammad-Mahmoud Ould Mohamedou

  

«Les aspirations locales doivent aujourd’hui primer. Si la communauté internationale s’en mêle, cela doit être pour les accompagner et non pour leur opposer des ambitions étrangères.»

Prof. Mohammad-Mahmoud Ould Mohamedou

  

>> Lire l'article dans son intégralité (inscription ou abonnement requis)