<< view all Insights

Le Cyberspace doit être partagé et régulé

Le cyberespace est un environnement commun qui doit être partagé et régulé. Au vu de l’explosion du nombre des cyberattaques, il est urgent pour les Etats d’agir, estime Solange Ghernaouti, directrice du Swiss Cybersecurity Advisory & Research Group et associate fellow du Centre Politique de Sécurité (GCSP). 

L’internet possède une couverture mondiale et les cyberattaques ne s’arrêtent pas aux frontières nationales, les accords régionaux ou bilatéraux sont insuffisants. Le cyberespace requiert des mesures de coordinations, de coopération et de législation effectives au niveau local, tout en étant compatibles au niveau international.

Les Nations unies semblent capables de définir et de mettre en place en tel instrument de régulation supranationale. A défaut, on peut craindre que l’anarchie ou la loi du plus fort ne s’impose dans le cyberespace. Les cyberattaques portant atteinte à la vie humaine, à la paix, à la sécurité des nations ou à la stabilité des Etats, deviendraient punissables par le droit international.

La Suisse pourrait jouer un rôle pertinent et important notamment à travers sa politique de sécurité extérieure. Par ailleurs, la promotion d’une telle Déclaration serait de nature à promouvoir la Genève Internationale comme acteur crédible et privilégié de la paix de la cybersécurité du XXI siècle, comme elle a su servir la paix dans le monde au XXe. 

 

Lire l'article "Le Temps"