<< view all News

6ème édition de la série ‘Geopolitical Strategic Watch Breakfast’

Le Geneva Centre for Security Policy (GCSP) à travers le cluster en risques globaux et résilience a organisé ce mercredi 3 novembre 2018 en partenariat avec l'Investment Strategists Association of Geneva (ISAG -participants du secteur privé), la 6ème édition de la série ‘Geopolitical Strategic Watch Breakfast’ avec la présence du General Philippe Meyer, COO du GCSP. Dr Jean-Marc Rickli, Directeur du Global Risk and Resilience Cluster dans le programme Emerging Security Challenges et Marc Finaud, Conseiller principal de programme, Emerging Security Challenges Programme ; chef du groupe sectoriel sur la prolifération des armes ont effectué les présentations au niveau du GCSP.

Marc Finaud a débuté cette rencontre par une présentation qui s’est essentiellement portée sur le sujet du Moyen-Orient en se concentrant tout particulièrement sur les nouvelles relations entre les États-Unis et l’Iran depuis que l’administration Trump s’est retiré de l'accord nucléaire iranien en infligent un revers aux Européens. Les discussions sur les activités de l’administration américaines depuis ces derniers mois ont permis également de présenter le processus de paix et le rapprochement récent diplomatique de la Péninsule Coréenne, avec un point focal sur le démantèlement réel –ou pas des armes de destructions massives de la Corée du Nord.

Jean-Marc Rickli, a quant à lui  a effectué sa présentation avec un aperçu des différents développements géopolitiques récents. Le cas de l’évolution du conflit Syrien a été présenté plus en détail avec l’accent mis sur les effets au moyen et long-terme par rapport au rapprochement entre la Turquie, la Russie et l'Iran visant à accélérer le règlement politique de la question syrienne dans la région d’Idlib.  Les relations avec les États-Unis et la réorientation de l’équilibre géopolitique par ce dernier ont animé la majorité des thèmes abordés dans cette région.

D’autres thèmes ont été abordés tel que les relations entre l’administration Trump et l’OTAN au dernier sommet de ce dernier. Ce thème a permis d’aborder par la suite, les relations entre les États-Unis et le Royaume-Uni dans de nouvelles dynamiques européennes pendant le processus du Brexit.

Un autre aspect géopolitique développé en détails par Jean-Marc Rickli, a été les nombreux revirements de la « guerre commerciale » entre la Chine et les États-Unis avec l'entrée en vigueur de taxes douanières réciproques sur des dizaines de milliards de dollars de marchandises.

 

Cette série de rencontres organisée avec le secteur privé- vise à sensibiliser les différents acteurs sur les menaces et les risques sécuritaires internationaux avec leurs implications possibles pour les acteurs du monde privé. Elle permet de faciliter la compréhension de la sécurité internationale ainsi que d’apporter une contribution à  la promotion de la Paix et de la Coopération Internationale. Les participants ont souligné leur profond intérêt quant à ce type d’échanges.