Jean-David Levitte : "Avec Joe Biden, les Etats-Unis ne seront pas forcément plus accommodants avec l'Europe"

Jean-David Levitte : "Avec Joe Biden, les Etats-Unis ne seront pas forcément plus accommodants avec l'Europe"

Cette interview a été originalement publié sur le site du Journal du Dimanche

By Ambassadeur Jean-David Levitte, Président du Conseil de fondation du GCSP

INTERVIEW - Jean-David Levitte, ancien ambassadeur de France à Washington et ancien sherpa de Jacques Chirac et de Nicolas Sarkozy, estime que l'Amérique, obsédée par elle-même et la par Chine, va poursuivre son désengagement international, obligeant l'UE à davantage s'émanciper.

Jean-David Levitte a gardé des liens nombreux avec les États-Unis depuis ses séjours à New York comme représentant de la France aux Nations unies puis à Washington. Pour le JDD, il décrypte les enjeux diplomatiques du scrutin de mardi.

En admettant que Donald Trump l'emporte mardi ou que Joe Biden soit élu, y aura-t-il tout de même une forme de continuité dans la politique étrangère américaine?
Oui, la principale orientation qui ne changera pas et qui va même se renforcer dans les prochaines années, c'est cette nouvelle guerre froide avec la Chine. Les Etats-Unis ne veulent pas et ne peuvent pas accepter que la Chine devienne la première puissance mondiale. Ce n'est pas seulement Trump qui s'y oppose, ce sont aussi tous les dirigeants démocrates, l'essentiel de la haute fonction publique au service de la sécurité nationale et la majorité de l'opinion publique américaine. Si Trump est réélu, nous aurons probablement à vivre un nouvel accès de « fièvre jaune ». Mais les démocrates sont également prêts à tout mettre en œuvre pour empêcher Pékin de devenir le numéro un mondial.

 

 

La suite de cet article est réservé aux abonnés sur le site Le Journal du Dimanche

Cliquez ici pour voir le profil de l'ambassadeur Jean-David Levitte